Hypnose ericksonienne

Qu’est-ce que l’hypnose?

« Vos paupières sont lourdes, lourdes, vous avez une irrésistible envie de faire la poule….. »

Fonctionnant sur le principe de l’hypnose instinctive, l’hypnose de spectacle n’a rien à voir avec l’hypnose thérapeutique.

L’hypnose thérapeutique, comme son nom l’indique, a pour but d’apporter un bienfait à la personne qui souhaite avancer sur son chemin de vie.

Deux grandes méthodes se dessinent sous les dénominations dites “classique” et “ericksonienne”.

La méthode “classique” plus directive et la méthode dite permissive créée par le docteur Milton Erickson dans les années 30-40. Véritable révolution dans le domaine, cette méthode met en valeur les capacités insoupçonnées du client dans sa propension à évoluer.

Erickson partait du principe « qu’un problème est une solution à un autre niveau». Il faut comprendre par-là que le problème dont vous souffrez actuellement est la solution que vous aviez trouvée consciemment ou inconsciemment et mise en place pour un problème. Cette solution vous a convenu jusqu’à présent. Et maintenant vous souffrez de cette solution…

 

Comment ça marche alors ?

L’état d’hypnose est un état naturel que que tout le monde a déjà expérimenté, par exemple, lorsque l’on est passionné par un bon livre ou complétement absorbé par un film.

Nous parlons alors d’un état de conscience modifié, état dans lequel nous sommes conscients de ce qui nous entoure mais déjà un peu ailleurs…

L’hypnose cherche simplement à recréer avec divers outils cet état de conscience modifié. L’idée est de profiter des capacités d’apprentissages et des ressources quasi infinis de votre inconscient. Dans cet état, la plasticité du cerveau est “boostée”, en d’autres termes, votre cerveau est capable d’apprendre et de créer beaucoup plus facilement.

Transformer, modifier nos croyances limitantes, approcher une réalité différente afin d’avancer…

 

Contre les idées reçues…

Tout d’abord, il faut comprendre qu’il n’y a rien de magique dans l’hypnose, il ne suffit pas de venir à une séance pour que tout soit résolu!

Le résultat ne dépend pas du thérapeute mais bel et bien du client, de sa propension au changement.

La peur et l’impatience sont les deux plus grands freins au changement.

Par ailleurs…

  • le sujet garde le contrôle de la séance
  • on ne dort pas en hypnose
  • l’hypnose n’est pas un moment de relaxation, il se peut que la séance soit pénible, les changements ne sont pas toujours faciles
  • on n’a aucun besoin d’une transe profonde pour avoir des résultats
  • on ne peut pas obliger quelqu’un à faire quelque chose contre sa volonté (amateurs de film policier ou d’espionnage, passez votre chemin !)
  • le pire qui puisse arriver est de s’endormir